Je teste #1 : Convertir un livre Amazon

Aujourd'hui je teste !

Pourquoi ce test :

J'ai été contacté par une auteure qui me faisait la promotion de son livre sur Amazon, arf...mais je n'ai pas de liseuse Kindle moi...(et vous savez ce que je pense de ce site). Suite à cet échange, elle me fit part d'une chose dont mon cerveau n'avait pas fait le rapprochement avant. On peut convertir les formats avec Calibre ! Et j'ai Calibre depuis longtemps d'installé.

Il était temps d'expérimenter la chose !

Je trouvais ça sympa de vous en faire part, si ça peut vous aider ou quoique ce soit d'autre. Je ne dis pas que ma façon de faire est la plus efficiente et ça n'a pas vocation à l'être mais c'est un retranscrit de ce que j'ai fait à un temps T (surtout que je n'ai suivi aucun tutoriels ni explications, j'ai fait ça au feeling).

 

Les outils que j'ai utilisé :

Application de bureau Kindle : impossible d'acheter un livre sans ça (c'est fou quand même !)

Calibre : je l'avais déjà celui-là mais je ne m'en sert pratiquement jamais

 

Le livre :

Galénor, tome 1 : Le livre des Portes d'Audrey Verreault.

galenor1

Il est gratuit sur Amazon jusqu'à ce soir (10/07/2016)... désolée de ne pas avoir pu faire ce billet avant.

Je l'ai un peu feuilleté sur le site et ça m'a donné envie de connaître la suite.

Résumé : Dans un monde où cohabitent humains, elfes et inferniths – des êtres hybrides mi-humains, mi-démons comme des muses, des vampires, des chimères… la guerre fait rage. Mené par un mage noir nommé Kendrick, un groupe d’inferniths terrorise Galénor depuis des décennies – meurtres, maisons incendiées et disparations s’enchaînent… JudyAnn, une jeune paysanne, voit sa vie changée à jamais lorsque le célèbre Edgar Grimm Mérindol lui apprend qu’elle est une géminie, sorte de magicienne qu’elle croyait pourtant disparue… Elle partira pour la grande cité de Godwynn où elle apprendra à maîtriser ses pouvoirs avec Vincent, un professeur et un vampire pas comme les autres…
Amitié, amour, trahisons, surprises et dangers mortels l’attendent, dans un monde où il est parfois difficile de différencier le vrai du faux et où de vieilles craintes et superstitions se sont installées…
Le livre des Portes est le premier tome des aventures de JudyAnn à travers Galénor.

 

 

Comment j'ai procédé :

J'ai acheté le livre (gratuitement) sur Amazon et il s'est tout de suite rajouté à la bibliothèque de l'application Kindle de bureau (que j'avais installé et configuré avec mon compte au préalable).

kindleBibliotheque

Ma bibliothèque après mon premier achat Kindle

 

Bon, l'application ne m'intéresse pas et je ne l'utiliserais jamais (vu que je suis contre la lecture sur écran non e-ink).

Après une recherche rapide sur mon ordinteur, j'aperçois la bibliothèque Kindle dans le dossier "Mes Documents/My Kindle Content".

Je n'ai qu'un livre pour l'instant, mais vu le nom des fichiers je n'imagine pas la galère si on en achète des centaines.

docKindle

Nom de mon livre

 

Il ne me reste plus qu'à dégainer Calibre et à faire la conversion : format AZW -> format EPUB.

(à moins de le spécifier, quand je vais parler du format AZW il s'agira de celui qui s'affiche sur Calibre et non pas de ce qu'on peut voir avec l'application Kindle, les deux étant différents)

 

calibre1

Aperçu de Calibre

 

Après plusieurs tests j'opte pour la configuration suivante :

Apparence -> Justification du texte : -> Justifier texte : qui n'est pas justifié sur le format AZW

Mise en page -> Profil de sortie : -> Kobo Reader ; Mise en page -> Profil d'entrée : -> Kindle

Traitement Heuristique : Activé (avec les options cochées de base)

 

On obtient un résultat qui me satisfait, même si j'aurais encore pu changer la police qui n'est pas la même que sur l'application Kindle. De plus, comme on peut le voir sur le tableau ci-dessous (version AZW à gauche et EPUB à droite), je trouve que le traitement des informations en plusieurs pages ressemble d'autant plus à un livre papier (même si clairement, en matière de livre électronique on s'en fiche un peu). La couverture s'est un peu écrasée, rien de bien grave. Le texte sinon reste le même mais justifié (lire 300 pages non-justifié ça me pique les yeux).

 

galenor1
galenor2
galenor11galenor3galenor31galenor32
galenor33galenor34 

 

Résultat sur la liseuse :

Lecture normale aucun problème.

 

Conclusion :

Même si je n'aime pas Amazon et que j'utiliserai cette technique le moins souvent possible, je constate que c'est une bonne solution dans certains cas. Je remarque aussi que j'ai pu accéder simplement et convertir mon livre en toute tranquillité. Ce que je ne pourrais pas faire avec mes livres FNAC/KOBO, vu que je n'y ai pas accès librement (ceci étant un autre débat).

 

J'espère que ce billet vous aura plu, le prochain de ce genre sera consacré à lecture audio (mais en moins technique et en plus blabla, je n'ai pas pour vocation de faire des tutoriels).

11 commentaires pour “Je teste #1 : Convertir un livre Amazon”

  1. Sevy28 10 juillet 2016 12:24

    C’est une technique que j’ai déjà utilisée mais je ne m’en sers que lorsque le livre est gratuit car le rendu après calibre n’est franchement pas terrible. Je vais quand même réessayer avec ton formatage pour voir.

    • Madame_Love 10 juillet 2016 13:31

      Moi aussi je ne pense l’utiliser que pour des livres gratuits (pour l’instant).

      J’ai trouvé le rendu plutôt bon avec ce que j’ai fait.

  2. Lupa 10 juillet 2016 12:49

    Ton billet est très intéressant ! Je n’ai pas encore essayé, mais quand l’occasion se présentera il me sera bien utile, vu que je ne lis que sur ma liseuse Kobo. Merci 🙂

  3. Kerry Legres 10 juillet 2016 13:36

    Super article qui pourra être utile à beaucoup !
    Moi aussi j’utilise cette technique mais sans modifier le format de texte ni la mise en page car je suis une flemmarde 😉

    • Madame_Love 10 juillet 2016 14:01

      Merci 🙂

      Je ne pourrais pas sans le texte justifié, c’est ma limite de tolérance eBook lol :p

  4. Cristy Sevla 10 juillet 2016 15:31

    Intéressant, à tester à l’occasion. J’utilise Calibre, que je trouve moins chiant à utiliser que le logiciel Kobo. Mais je n’ai jamais essayé de modifier le format d’un livre.

    • Madame_Love 10 juillet 2016 16:39

      Je n’ai pas l’utilité des deux logiciels, j’utilise celui de Kobo uniquement pour que ma liseuse réceptionne les nouveaux livres et puis c’est tout.

      Mais si ça peut me donner des idées je suis curieuse de savoir de quel manière tu utilise Calibre ?

  5. Cyan 10 juillet 2016 17:11

    Je lis très peu en numérique et il ne m’était jamais venu à l’idée qu’on pouvait modifier les formats ^^
    Billet très intéressant, même si j’achète très peu de numérique. Au moins Amazon ne me fera plus croire que je suis obligée de passer par Kindle pour lire ses bouquins!

    • Madame_Love 10 juillet 2016 18:39

      Super si tu l’as trouvé intéressant même si tu n’es pas trop concernée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


twitter-icone SimPlement.pro