Alter ego, tome 1

alterEgo

Edition : Erato Editions

FormatPapier

Genre : Romance érotique

756 pages

de Colin Carter

Synopsis

Elle est jeune, pétillante, pleine de vie mais elle est aussi superstitieuse. Aujourd'hui, manque de bol pour elle, on est vendredi 13 ! Mais qui a dit que les vendredi 13 portent seulement malheur ? Parce que ce vendredi, elle va le rencontrer lui ! Celui qui va bouleverser sa vie ! Laissez vous emporter et embarquer avec eux au fil des mots dans un grand huit d'émotionnel.

 

avis

 

J'ai acheté ce livre à Livre Paris 2016. Je remercie l'auteure pour la dédicace. C'est une très gentille personne.

 

 

L'histoire :

C'est la rencontre de Mégan et de Monsieur Williams. A la manière de 50 Nuances de Grey, ils vont démarrer leur relation par un contrat secret et sexy.

Les deux personnages ont chacun leur vécu, ce qui va peser dans leur histoire. Ils vont devoir cacher leur relation et Mégan va se poser beaucoup de question sur le contrat et l'après.

Comme dans tous les livres de ce genre on a droit au super pote gay qui adore traîner avec une bande de filles et qui dit "ma belle" et "darling" à tout bout de champs. Je me demande toujours pourquoi intégrer ce genre de personnage à l'histoire. Y a t'il autant de personnes de ce genre pour que ce soit représentatif dans un livre ? (je parle d'hommes tellement maniérés qu'à un kilomètre et demi vous connaissez déjà ses préférences) Personnellement, je ne connais personne qui utilise ce genre de terme et les seuls homosexuels que je connaisse n'ont aucune prédisposition pour la décoration et n'en ont rien à fiche des histoires de filles (des gars lambdas quoi).

 

La lecture / L'écriture :

Ça se lit assez vite par l'écriture, c'est vrai, mais finalement j'ai trouvé le temps long. Comme son homologue américain il y a beaucoup de scènes érotiques et de redondances dans les explications, j'ai fini par m'en lasser. D'autant plus que je n'ai pas trouvé le charme voulu aux scènes érotiques. Je suis un peu déçue parce que j'attendais beaucoup de ce livre, peut-être que j'en ai eu trop d'attentes ?

J'ai trouvé trop de lenteurs dans les actions, je me suis ennuyée. L'héroïne passe son temps à prévoir des déjeuner avec ses amis pour leur raconter ce qu'on sait déjà. Chacun sa personnalité mais j'ai trouvé qu'elle s'inquiétait tout le temps pour tout, de choses à tort, et ça m'a un peu gonflé. Quand à Monsieur Williams, je l'ai trouvé aussi gonflant que Grey, maniaque du contrôle et de tout et franchement ce n'est pas un comportement qui me plait. Notamment en ce qui concerne l'érotisme qui pour moi doit être mutuel, mais les "tu fais ci, tu fais ça, ne bouges pas, habilles toi comme ça, etc", très peu pour moi. Ce n'est pas le genre d'érotisme que j'apprécie. Je préfère quand chacun vie sa passion sans contraintes. Attention, ce n'est pas que l'héroïne ne prend pas son pied, au contraire, elle s'amuse matin, midi et soir, voir plus (et même quand elle est fatiguée). C'est une wonder woman du sexe (un peu comme Anastasia sa consœur américaine mais au moins elle a le mérite de ne pas être vierge dès le départ).

Pour moi, si le livre avait fait la moitié de sa taille ça aurait été un plus.

 

L'édition :

Je dois dire que, moi-même, à la base, je ne suis pas très littéraire, aussi je fais régulièrement quelques fautes dans mes chroniques. Je ne suis donc pas là pour jeter la pierre, bien au contraire c'est dans un soucis de faire avancer tout le monde. J'imagine bien que lorsqu'on écrit un livre si gros, on écrit, écrit, écrit comme ça vient. Le seul problème c'est que mon édition du livre ressemble à une version non relu. Pour dire, moi qui ai l'habitude de l'auto-édition, je n'ai jamais vu autant de fautes dans un livres : tous les "ses" sont remplacés par des "ces" (genre à un moment j'ai été étonné du bon emploie d'un "ses"), des petits mots comme "de" qui manquent, ou des mots à la place d'autres (pas facile quand il y a un "que" à la place d'un "sur" par exemple), ou à un mot tronqué entre deux pages, il y a aussi les fautes comme "peine ombre" à la place de "pénombre" (je suis restée bête devant celui-là) et "le bel amant cacher", etc. Il y a presque un problème par page au milieu du livre (le début et la fin étant un peu plus épargnés).

Je n'incrimine pas le travail de l'auteure car c'est un travail de création avant tout, mais que ce texte ait pu être imprimé comme ça je me pose des questions. Soit il y a eu une erreur dans l'impression du bon fichier (ça arrive, je suis la première à dire que l'erreur est humaine), soit pour un si gros livre aucune âme dévouée n'a relu correctement toutes les pages (ça me paraît improbable venant d'une maison d'édition).

Je me suis beaucoup interrogée à ce sujet et bizarrement sur tous les autres avis trouvé sur Internet je n'ai vu que des critiques élogieuses sans référence à ce petit problème. Mais... car il y a un mais, sur Booknode j'ai trouvé une personne qui en parle. Je me suis sentie moins seule tout d'un coup. La question reste cependant entière : erreur de fichier sur un lot ou erreur de maison d'édition ?

 

 

Ma conclusion

J'ai été un peu déçu je pense aussi parce que ça ressemblait trop à 50 Nuances de Grey, peut-être que si je n'avais pas lu cette saga j'aurai été d'un autre avis.

Je ne pense pas que ce livre était fait pour moi, à ce moment de ma vie. J'y ai vu trop de cliché et de choses convenues qui ne collent pas avec mon état d'esprit actuel. La plus grosse faille de ce livre pour moi restera cette passion que je n'ai pas ressenti. Vous savez ce petit papillon dans le ventre quand vous regardez quelqu'un et que pour la première fois vous vous rendez compte qu'il y a plus entre vous. Je n'ai pas vu les personnages tomber amoureux, juste avoir envie de se sauter dessus depuis le premier regard et ce n'est pas ce que je recherchais. Je me suis donc fourvoyée avec ce livre et il est vrai que dans le genre érotique il m'est de plus en plus difficile de trouver chaussure à mon pied, les histoires se ressemblant toutes avec une mise en avant du sexe et un oubli des sentiments. C'est peut-être un problème de société où les gens sont de plus en plus dans des relations frivoles et ont peur de l'engagement.

Pour moi l'érotisme est le plus qui complète l'étincelle entre deux personnages. Je ne suis pas à la recherche de livres de ce genre juste pour imaginer deux corps en train de s'envoyer en l'air.

 

Ma note :

Je met cette note parce que le livre se lit bien et parce que je ne me suis pas tout le temps ennuyée non plus. J'ai même ri parfois de l'énormité de certaine situation.

pasmal

 

Challenge associé :

challengeSaga2016

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires pour “Alter ego, tome 1”

  1. Johanne 12 juin 2016 06:38

    Je ne pense pas que je lirai ce roman, c’est vraiment dommage qu’il ressemble à une version non corrigée!

    • Madame_Love 13 juin 2016 15:28

      Oui 🙁
      (je n’exclue pas totalement le fait que c’est peut-être une erreur dans un lot, mais l’auteure a lu ma chronique et elle ne m’a pas confirmé (ni infirmé) cette hypothèse)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Votez pour moi à
La nuit des blogs
Merci les amis !


twitter-icone google-icone hellocoton-icone SimPlement.pro