Eden

Edition : BoD (auto-édition)

FormatePub

Genre : Fantasy

580 pages

de Antoine Delouhans

Synopsis

"Ouvre les yeux. Crois-tu vraiment que nous soyons seuls dans l'Univers ? Crois-tu vraiment que la terre qui s'embrase soit un hasard ? Depuis toujours l'Homme s'est construit des mythes et des légendes qui enflamment l'imagination. Et si...Et si tout cela dépassait le rêve et le mythe. Et si tout cela n'était que le fruit d'une mémoire du passé.Ouvre les yeux. Bientôt les étoiles tomberont. Bientôt les Puissances voleront en éclat. Bientôt...Eden est à nos portes. "

   Informations livre :

 

avis

 

Je remercie l'auteur qui a partagé avec moi son roman.

 

L'histoire :

 Ce livre regroupe en fait trois romans, qui se suivent normalement comme une saga.

Nous suivons tour à tour de nombreux personnages, que ce soit sur Terre, sur Edénia (le monde double de la Terre) qui est un monde fantasy ou même d'autres endroits où vivent les anges et d'autres créatures mythiques.

Difficile de vous parler de l'histoire, elle est très dense. C'est un condensé d'une dizaine d'années de recherche pour l'auteur autour des mythes et religions diverses et variées, mais on ne s'en rend pas compte en lisant, il y a des petites touches par-ci par-là qui rendent l'ensemble riche et c'est tout à fait cohérent.

C'est une lecture qui m'a intéressée. J'ai trouvé l'intrigue et l'ensemble très bien imaginés. Au début on est un petit peu sur Terre, un petit peu sur Edénia et puis au fur et à mesure de l'histoire les personnages changent de monde et s'entremêlent jusqu'à avoir un destin commun. On y arrive sans même s'en rendre compte.

On retrouve toutes sortent de personnages, que ce soit humains, mages, sorcières, vampires, anges, démons, etc même Dieu est là... C'est un livre vraiment complet.

 

La lecture / L'écriture :

La lecture m'a pris du temps, mais c'est d'abord parce que c'est un gros livre bien dense niveau histoire et que je suis une lectrice escargot, et puis parce que j'ai manqué de temps.

Le style de l'auteur est tout à fait fluide et plaisant, rien à redire la dessus.

C'est là qu'on arrive à la partie un peu moins plaisante. Deux choses n'ont pas été pour moi.

Premièrement, dès les premières lignes je me suis dit : "Mais ça n'a pas été bêta-lu ?". Il y a quelques coquilles de temps en temps de mots pour un autre/manquant/en trop, mais ça passe encore, sachant que l'orthographe et la conjugaison sont tip-tops. Le plus compliqué pour moi ce sont les redondances d'une phrase à l'autre et la légère incohérence parfois de certaines situations (mais ça, je sais qu'il n'y a parfois que moi qui le remarque car je peux être une bêta-lectrice très retord). Pour un si gros livre et tant d'années de travail je trouve ça dommage qu'il n'y ai pas eu de relectures plus approfondies (même si le texte est bon, ne l'oublions pas).

Il y a aussi certaines descriptions de lieux ou d'actions qui, on le sent tout de suite, sortent directement de la tête de l'auteur, alors lui voit de quoi il parle mais pour moi certaines choses n'ont pas pu être imaginées par mon esprit à leur juste valeur. Au début j'ai trouvé que les phrases pouvaient être parfois un peu lourdes, écrites dans un style un peu vieillot avec beaucoup de virgules, mais au fur et à mesure l'écriture se fluidifie. Je pense que c'est le temps que l'auteur a mis à écrire les trois tomes qui ont vu son style évoluer.

Deuxièmement, je sais qu'il n'y a que moi pour dire ça mais ça a perturbé ma lecture. La règle en français est de mettre un espace avant et après une double ponctuation ( :  !  ? ; ), et j'ai beaucoup de mal avec la notation du livre qui est à l'anglo-saxonne sans espace. Je ne remets pas directement l'auteur en cause car dans ma version ePub il manquait les dessins que l'auteur a intégré au texte (j'avais été prévenu) et tous les "-" (ce qui collait les mots), donc ce n'est peut-être juste qu'un problème de version (ce ne serait pas la première fois que ça m'arrive).

 

Ma conclusion

Pour moi quelques défauts d'éditions mais une langue et une histoire qui tiennent la route. Beaucoup d'imagination et un travail phénoménal pour rendre de telles recherches cohérentes dans leur ensemble.

Un voyage entre deux mondes très intéressant. On se sent guidé tout du long et on se rend compte à la fin du chemin parcouru.

Je sais que pour beaucoup l'édition proposé au lecteur doit être la meilleur, mais pas forcément pour moi. Quand il s'agit d'auto-édition il y a des limites à ce que peu faire l'auteur seul. Ce sont les lecteurs qui doivent aider les auteurs là où ça pêche et l'avantage de ce type d'édition c'est que le texte est souvent en constante évolution, c'est comme le bon vin il se bonifie avec le temps. C'est pour ça que je suis dans une démarche où j'accepte les erreurs de certains auteurs tout en pointant les points faibles. Je veux être une lectrice qui fait avancer les choses et ne pas être juste là pour consommer du texte et critiquer le manque d'édition alors que le texte est bon.

Une histoire à découvrir tant par le travail de recherche que par l'imagination de l'imbriquement de tout ça.

 

Ma note :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires pour “Eden”

  1. Cristy 11 juin 2017 15:35

    Un roman qui à l’air intéressant 🙂
    Il ne manque plus qu’à l’auteur a refaire une relecture pour les coquilles que tu souligne 🙂

    • Madame_Love 14 juin 2017 12:49

      C’est vraiment une histoire à découvrir 🙂
      Et l’auteur a vraiment son texte à cœur donc nul doute que ça s’améliore^^

  2. Cyan 11 juin 2017 16:24

    ça a l’air intéressant 😉
    Les corrections, c’est fastidieux et pas très agréable à faire, mais c’est indispensable, c’est sûr!

    • Madame_Love 14 juin 2017 12:51

      Oui, surtout pour un livre aussi gros.
      Je pense que le truc à ne pas négliger c’est faire relire par quelqu’un pour avoir un avis détaché sur le texte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *





twitter-icone google-icone hellocoton-icone SimPlement.pro