Eurhope, tome 1 : Le Choix

eurhope

Edition : Rebelle

FormatePub

Genre : Science-fiction (dystopie)

219 pages

de Myra G. Sellier

Synopsis

2293. Alors qu’April va bientôt fêter ses dix-huit ans, elle appréhende d’intégrer le camp des « Chemins de la Vie ». Sept jours pour être évaluée, montrer ses aptitudes ou ses difficultés. Elle ne peut pas échouer : une personne incompétente au travail n’est pas rentable pour la société et l’État impérial. Or, on ne peut rien refuser à ce dernier : ni sa carrière, ni son destin, ni ses enfants...

 

avis

  

L'histoire :

Nous suivons April qui va découvrir sa nouvelle vie d'adulte. Elle va quitter ses parents et vivre en colocation avec son meilleur ami pour débuter une carrière médical. Mais attendez ! Il s'agit d'une dystopie ! Donc on reprend. Après avoir passé des tests, April se voit ouvrir les portes d'une carrière médicale par L'Etat Impérial, heureusement c'est un choix qui la tentait bien. Par contre avoir un enfant avant ses 21 ans et le donner au gouvernement (en contribution), c'est hors de question pour elle. Du coup, elle décide qu'elle fera tout pour ne jamais avoir d'enfant, même si c'est contre les lois, et puis, elle préfère mener une grande carrière plutôt que de chercher l'amour. Ça c'est April. Les autres jeunes filles de son âge, soit cherchent dans les soirées des garçons avec qui procréer naturellement sans lendemain (et les garçons ne disent pas non ces coquins), soit c'est l'Etat qui va leur imposer de passer par la case "insémination artificielle". Une fois que chaque femme a donné son premier enfant au gouvernement elle est libre de mener la vie qu'elle souhaite.

J'ai trouvé cette dystopie à la fois classique avec toutes les contraintes de la loi et de l'Etat reposant sur un nouvel ordre établi après le Cataclysme, mais aussi très libertaire, car ce n'est pas Big Brother, les personnages peuvent vivre comme bon leur semble (faire des soirée, commander des pizzas, etc). Du coup j'ai trouvé que parfois ça pouvait initier quelques incohérences avec l'univers dystopique proposé, mais ça ne m'a pas dérangé (c'est très secondaire). C'est dans ce contexte qu'April va rencontrer Bruce et là, beaucoup de choses vont lui arriver (pour diverses raisons). Est-ce que ses convictions en matière d'amour et de maternité vont tenir le choc fasse à la loi et à ce garçon ?

J'ai aimé suivre cette histoire et j'aimerais beaucoup lire la suite car comme il s'agit d'une histoire dystopique assez classique il m'en faut un peu plus pour savoir si l'histoire me plaît ou pas (sachant que la plupart des dystopies que je n'aime pas se sont cassées la figure au second tome).

 

Ma conclusion

J'attends toujours beaucoup des dystopies françaises parce que selon moi elles savent se démarquer là où les anglo-saxonnes s'enlisent. J'ai été un peu surprise de voir que celle-ci respectait aussi bien les codes établis par nos amis d'outre-atlantique (d'une manière générale), mais l'histoire m'a bien plu. Je verrai au prochain tome si ça continue de me plaire ou pas (sachant que je suis très tatillonne en matière de dystopie).

 

Ma note :

super

 

 Challenge associé :

challengeSaga2016

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires pour “Eurhope, tome 1 : Le Choix”

  1. Kin 24 octobre 2016 13:08

    Merci pour cette chronique, c’est une lecture qui me tente assez même si je crains de trouver cela un peu conventionnel.
    A bientôt 🙂

  2. Gloewen 27 octobre 2016 11:29

    Je ne connaissais pas du tout cette lecture, merci pour la découverte! =)

    • Madame_Love 31 octobre 2016 11:37

      Les livres des éditions Rebelle sont un peu plus discrets c’est vrai mais pour l’instant, de ce que j’ai lu, c’est à découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *





twitter-icone google-icone hellocoton-icone SimPlement.pro