La clé d’Oriane

Edition : Auto-édition

FormatePub

Genre : Fantastique

196 pages

de Leslie Héliade

Synopsis

Elle s’appelle Oriane, elle est dessinatrice. Il se surnomme Serrure, c’est un voleur. Lorsqu’elle le trouve dans son appartement, il prétend sortir d’un jeu virtuel. Il a besoin de son aide, car elle seule peut le sauver ! Et s’il disait la vérité ? Si tout cela n’était qu’une quête ? Une invitation à chercher la clé ?

 

 

avis

Je remercie l'auteure pour m'avoir permise de découvrir ce roman.

 

L'histoire :

Oriane a une peine de cœur et quand son ami Chloé lui propose de jouer à Ultimaland 15 elle accepte pour se changer les idées. Sauf qu'un des avatars virtuels du jeu se retrouve là, dans sa chambre... Il est invisible au yeux de tous et n'est pas palpable. Que faire ?

J'ai bien aimé l'idée mais j'ai trouvé que l'auteure n'allait pas assez en profondeur. Les émotions et les sentiments sont parfois mis en place un peu trop vite et on ne suit pas toujours les personnages là dessus.J'aurai aimé plus de profondeur à l'histoire avec plus de réflexion et d'émotions. L'auteure est partie sur l'action et effectivement l'histoire ne fait toujours qu'avancer.

On se doute de la fin mais même avec ça on a envie de tourner les pages pour savoir la suite. La fin laisse des mystères et même si elle est trop décalée de l'histoire pour moi j'ai quand même aimé ce qui arrive aux personnages.

 

Les personnages :

J'ai bien aimé l'idée de l'histoire du personnage qui se retrouve dans le vrai monde. Par contre Oriane est assez énervante, parfois elle ne se pose pas les bonnes questions et est un peu naïve sur ce qui lui arrive, ça devient vite agaçant. J'ai trouvé dommage que la plupart des personnages tournent en boucle dans leur rôle sans jamais vraiment dévier, ça fini par être un lassant (je ne sais pas si l'auteure à fait exprès pour rappeler les PNJ* des jeux vidéos et ainsi flouter encore plus la vision du lecteur entre réalité et virtuel ?).

*PNJ : personnage non-joueur, typiquement le genre de personnage qui répète la même phrase à chaque fois que vous lui parlez.

 

La lecture / L'écriture :

Une lecture plutôt addictive. L'écriture fait qu'on est pris au jeu de savoir la suite.

Même si les personnages jouent à un jeu vidéo je pense que c'est accessible à tous car l'histoire ne se situe pas à ce niveau. Les seuls deux termes à connaître sont expliqués. De plus, l'auteure crée son propre jeu avec ses propres règles qui sont expliquées au fur et à mesure, donc je ne pense pas qu'on puisse s'y perdre. Le seul bémol que j'aurais c'est de proposer un monde révolutionnaire grâce au "visio-casque" mais de limiter le jeu dans la jouabilité (par exemple, attaquer un monstre en mode tour par tour je trouve ça très désuet pour une approche novatrice).

 

Ma conclusion

Une histoire sympathique qui manque parfois un peu de profondeur. Malgré les défauts que j'ai pu trouver aux personnages j'ai été accroché par l'histoire et j'avais toujours envie d'y revenir. Pour moi, l'auteure n'est pas allée assez loin dans son idée et dans son histoire.

N'hésitez pas à découvrir cette histoire et à me dire ce que vous en avez pensé. Je suis toujours très critique (c'est mon caractère) mais je ne doute pas qu'elle pourra plaire à plus d'un.

 

Ma note :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire pour “La clé d’Oriane”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *





twitter-icone google-icone hellocoton-icone SimPlement.pro