Les Eveilleurs, tome 4 : Le Passage

eveilleurs4Edition : Hachette romans

Format : livre grand format

de Pauline Alphen

Synopsis

Salicande est en effervescence. L’équinoxe approche, et avec elle la fête du "Temps Vert" qui célèbre les retrouvailles avec la vie, quand le froid et la nuit cèdent la place à la lumière et à la fécondité. Quatre lunaisons ont passé depuis le tournoi et l’incendie, depuis le mystérieux phénomène des sphères qui a entraîné la mort de Bahir et d’Eben, la disparition de Jad et de Jwel. Quelques décades à peine se sont écoulées depuis l’attaque des bandits, magistralement contrée par Ugh, revenu des limbes doté d’une puissance qu’il découvre. Le peuple des Arbres dans le parc du château et à, leur contact, Salicande s’ouvre à d’autres sensibilités. L’arrivée de Tierra a scellé la reconstitution de l’Alliance qui sait qu’elle doit se préparer à de nouvelles tentatives de "passage" de cet ennemi inconnu et que les Temps d’Avant n’en ont pas fini de menacer la fragile harmonie de Salicande. Mais il faut convaincre le village, plus enclin à profiter de ce Temps Vert qui fait bouillonner toutes les énergies. Un trio amoureux improbable. Un bébé magique. Des deuils qui s’égrènent, des amours qui s’ébauchent. Des échanges qui se tissent, des dons qui éclosent. L’équinoxe approche. Temps de passage. Salicande frissonne, des retrouvailles s’annoncent.

 

avis

 

La lecture :

Comme les autres tomes la lecture est agréable et très poétique. C'est un univers à part entière aussi bien en terme d'histoire que d'écriture. Lorsque l'histoire se déroule dans la forêt par exemple on à l'impression que les mots et les phrases sont des arbres et des feuilles qui bruissent au fil du récit, lorsque l'histoire se passe à Salicande les mots et les phrases sont représentatifs des habitants.  J'adore cette univers aussi ancré, par contre je trouve ça un peu moins rapide à lire que d'autre récits à cause de tout ces jolis mots (ça c'est positif !) et de trop de poésie parfois (ça c'est négatif pour moi, car je n'aime toujours pas la poésie).

L'addiction :

J'avoue que j'ai moins aimé que le tome précédent, je trouve que l'histoire traîne en longueur. La fin m'a plus plu que le début où il ne se passait vraiment rien. Donc l' "addiction" a été moyennement au rendez-vous.

L'histoire :

Dans ce tome on retrouve principalement les adultes des tomes précédents qui organisent la vie à Salicande (conseil, défense, agriculture, etc) avec pour point culminant la Fête des Temps Vert.

Il y a aussi le Peuple des Arbres qui se révèle peu à peu aux salicandais. Et aussi, l'intrigue se précise autour de Merlin, drôle de petit bonhomme.

Je préfère ne rien dire de plus car comme il n'y a pas beaucoup d'action dans ce livre, autant vous laisser toute la magie du récit.

Et sinon :

Au début du livre se trouve un petit résumé explicatif des tomes précédents, ce qui est bien pour quelqu'un qui ne connaît pas la saga (ou qui veut se remémorer où on en est). Mais, je conseille plutôt de lire à partir du premier livre car cette saga est une poésie qu'on ne peut pas apprécier si on la prend en cours de route (à mon avis), par rapport au peu d'action de ce tome et aux différents liens entre les personnages.

 

Ma conclusion :

Ce tome m'a beaucoup moins séduite, car il ne s'y passe pas grand chose. Mais j'ai beaucoup aimé l'évolution entre les différents personnages que j'adore vraiment (notamment entre Blaise et Chandra) !!! Et les exercices de l'esprit des empathes aussi. Sinon, un peu d'action à la fin, mais rien qui me donne une grande envie de lire la suite à part les personnages en eux-mêmes. Surtout que le tome suivant se nomme "Le Nomadstère", ce qui présage encore plus de tournure poétique, ce qui me déprime à l'avance.

Je lui mets la note de "Bien" parce que j'adore les personnages, mais sinon j'aurai mis "Pas mal".

Ma note :

bien

 

 

question

 

Impatient de retrouver la suite ? De commencer cette saga (ne vous fiez pas à mon avis, je n'aime ni les descriptions ni la poésie alors je suis parfois un peu rude avec cette saga qui est vraiment lunmineuse) ?

 

challenge

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires pour “Les Eveilleurs, tome 4 : Le Passage”

  1. Johanne 15 avril 2014 17:57

    Pas lu cette saga mais je ssuis intriguée

    • Madame_Love 15 avril 2014 18:39

      C’est poétique…je sais pas trop quoi dire d’autre, il faut lire le tome 1 pour tester si ça te plairait^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *





twitter-icone google-icone hellocoton-icone SimPlement.pro