L’interphone ne fonctionne toujours pas, tome 1

Edition : Rebelle (Lipstick)

FormatePub

Genre : Contemporain

189 pages

de Pierre-Etienne Bram

Synopsis

Objet : Hola je m’appelle Celia. Et toi ? Je suis celle qui n’arrive pas à te parler sur Meetic. . . Mais tu vois, je ne suis pas totalement muette quand on m’en donne les moyens À bientôt peut être ? Celia.
Si seulement j’avais su, au moment d’ouvrir ce mail le tournant que ma vie allait prendre. . . Beaucoup de mes proches n’ont jamais vraiment pu comprendre notre histoire.
Comment as-tu pu continuer à garder contact avec elle après tous les lapins qu’elle t’a mis ? Ne crois-tu pas que ça cache quelque chose ?
Non, je ne crois pas. . . Sa vie est compliquée. . . La mienne n’est pas simple non plus. . . Et puis sa voix était tellement envoûtante. . .
Les autres ne comprendront jamais notre histoire. . . Ne les écoute pas. . . Demain je serai là. . . Promis
Comment résister. . .

   Informations livre :

   Livre

 

avis

 

Je remercie l'auteur pour la découverte de son livre.

 

L'histoire :

Il s'agit d'une histoire autobiographique. L'auteur nous raconte sa "rencontre" avec Celia, une jeune femme rencontrée sur le site internet Meetic.

Je vais pas mal employer le mot "auteur", mais c'est plus pour parler du personnage qui parle à la première personne et qui n'est jamais nommé, que de l'écrivain du livre qui est (de toute façon) la même personne.

Il nous raconte subjectivement leurs échanges de mails, sms, chat en live, etc et ce problème récurrent de la rencontre IRL (en vrai) qui n'arrive jamais. Celia a toujours des excuses et quand c'est vraiment de sa faute elle retourne la situation à son avantage.

L'histoire est présentée comme une romance, et moi qui suis fan de romances j'ai un peu déchanté. Je crois que je n'ai jamais rien lu d'autant anxiogène. L'auteur nous raconte les échanges virtuels avec Celia mais a aucun moment on ne ressent de passion, l'amour naissant d'une relation. C'est pour ça que j'ai eu du mal à comprendre pourquoi il s'accrochait autant à cette personne. Pour moi, l'auteur a été trop pudique avec ses sentiments. Vu qu'il parle de sa vie, ça peut se comprendre d'avoir du mal à tout déballer comme ça en place publique.

Celia est antipathique au possible, manipulatrice, exécrable à n'en plus finir et ce qui me perturbe c'est qu'une personne comme ça puisse vraiment exister... Sachant qu'il s'agit d'une histoire vraie je n'ai pas envie de juger et d'être désagréable avec des personnes que je ne connais pas (d'autant plus que je ne connais pas le fin mot de l'histoire), mais en tant qu'histoire à lire dans un livre j'ai trouvé ça assez horripilant le comportement des personnages. En plus de ça, si Celia a l'air psychiatriquement atteinte, on se demande tout le long pourquoi l'auteur s'y accroche en lui trouvant toujours des excuses qui n'ont même pas l'air de le convaincre lui.

L'intrigue tourne toujours autour de "qui est vraiment Celia ?" mais j'avoue qu'au tier du livre, à part me dire qu'elle aurait besoin d'un bon psy, voir de faire un petit séjour en psychatrie, je n'ai plus eu envie de savoir qui elle était vraiment. On peut parfois avoir l'impression de tourner en rond car l'auteur retombe toujours dans le panneau de Celia et les déroulés sont toujours les mêmes.

Je pense que le livre aurait mérité d'être plus romancé pour qu'on sente l'amour naitre et que ça devienne évident entre les deux.

En ce qui concerne la préface, je trouve qu'elle peut spoiler le final (sachant que je ne le connais pas), car du coup on s'attend à quelque chose de ciblé (car sinon, il n'aurait été d'aucun intérêt de la mettre). Encore une pointe de mystère qui aurait pu être romancée.

 

La lecture / L'écriture :

Une lecture facile et rapide, notamment avec les échanges chat, mail et sms. Ça permet de découvrir l'histoire de manière fluide.

Pour les mails, il n'y avait jamais écrit le nom de l'expéditeur du coup au début je me suis un peu mélangé les pinceaux sur qui faisait quoi comme travail et habitait où, après on s'habitue aux personnages et ça devient évident.

Le livre est coupé en deux tomes, ce qui est dommage car ça se voit qu'il n'a pas été écrit comme ça, du coup la fin n'est pas alléchante. J'ai déjà rencontré la maison d'édition en salon donc je sais qu'ils aiment bien couper certains livres en deux indépendamment de l'auteur (allez savoir pourquoi). De mon point de vue, c'était une mauvaise idée de le couper car ce premier tome sans fin ne va nul part et ne m'incite pas en tant que lectrice à vouloir lire la suite.

 

Ma conclusion

Je m'attendais à une vraie romance et malheureusement je n'ai pas eu droit aux points qui me tiennent à cœur (coup de foudre, passion naissante, etc). J'ai trouvé le personnage féminin horripilant et celui de l'auteur avec une personnalité trop effacée.

J'ai été contente que la lecture soit fluide car j'aurais eu du mal à passer plus de temps dans cette atmosphère anxiogène pour moi. Je pense que face à cette histoire chacun va avoir son propre ressenti et pour moi tristement ça n'est pas passé. J'aspire plus à lire du bonheur et des aventures épiques.

S'agissant d'une histoire vraie, je pense aussi que l'auteur ne dit pas tout dans le développement du sentiment amoureux qu'il a pu avoir en vrai, et c'est dommage car je ne pense pas qu'il soit aussi mou que son personnage.

En bref, une histoire qui aurait à mon sens mérité d'être plus romancée et d'avoir des personnages plus forts et moins dérangés psychologiquement.

Je ne sais pas si j'ai vraiment envie de lire la suite, mais en tout cas j'aimerais bien connaître la fin de l'histoire.

 

Ma note :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *





twitter-icone google-icone hellocoton-icone SimPlement.pro