Mon cœur au bout d’un fil

Edition : Milady

FormatePub

Genre : Contemporain

377 pages

de Cali Keys

Synopsis

Une héroïne au cœur et au courage exemplaires.

À vingt-huit ans, Zoé Garnier rêve de devenir romancière. Dévorant thrillers sur thrillers, elle se démène pour écrire son premier roman. Mais sa vie bascule le jour où elle apprend qu’elle a une sclérose en plaques. Malgré cette épreuve et une rupture récente, Zoé termine son roman et se lance dans l’auto-publication. Lorsque Samuel Durand, le célèbre éditeur sexy de New Life, lui donne rendez-vous, Zoé sait que sa vie va changer. Mais, fou de jalousie, son ex-petit ami l’accuse alors de plagiat...

Entre son attirance pour son éditeur, les batailles juridiques et sa maladie, Zoé parviendra-t-elle à relever tous ces défis ?

 

 

avis

 

/!\ Ne pas lire le synopsis si le livre vous intéresse.

 

L'histoire :

En sortant ce livre de ma Pile à Lire je ne me souvenais pas du synopsis. Aussi, je pensais qu'il s'agissait d'une histoire où une femme malade trouvait l'amour par téléphone (par rapport au titre et à un vague souvenir). J'ai donc était plutôt surprise de voir qu'il ne s'agissait pas du tout de ça et un peu déçue car du coup j'ai relu le synopsis et il spoile les 60 premiers pourcents du livre, c'est vraiment dommage. Je me suis donc fait spoiler par le livre lui-même...

Zoé rêve de devenir auteure de livre et c'est à la suite de l'annonce d'une maladie qu'elle décide de s'y lancer pleinement.

J'ai trouvé ça intéressant de voir la naissance d'un roman.

Ce qui m'a dérangé dans cette histoire c'est que finalement rien n'est traité en profondeur. Que ce soit la maladie qui a l'air facile à vivre au quotidien (alors qu'au début elle a un problème qui aurait du plus l'handicaper) ou le fait que son roman soit si vite écrit et soit si vite repéré par une grande maison d'édition (j'ai du mal à croire que chez les éditeurs on lise l'auto-édition d'Amazon...).

 

J'ai bien aimé la relation que Zoé a avec les autres personnages, c'est frais, et c'est ça qui donne des rebondissements à la lecture. En dehors des deux thèmes principaux survolés (maladie et livre) les personnages sont sympas à suivre.

 

La lecture / L'écriture :

Un page-turner, ça se lit tout seul. Même si certains passages sont plus dramatiques le livre reste enjoué et sur le ton de l'humour tout du long. C'est peut-être ça qui fait qu'on ne creuse jamais plus loin.

 

Ma conclusion

Une bonne lecture détente mais j'aurais voulu plus dans cette histoire qui aborde des choses difficiles mais qui les survole. Les personnages sauvent un peu l'histoire.

 

Ma note :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires pour “Mon cœur au bout d’un fil”

  1. Cyan 11 septembre 2017 16:31

    C’est dommage si la 4e de couverture spoile les 2/3 du livre…
    Je n’ai pas compris si c’est une romance ou pas, finalement? 😆

    • Madame_Love 11 septembre 2017 16:51

      Je ne savais pas comment aborder ce thème je dois dire (surtout que c’est un peu le 1/3 du livre qui reste). Il y a bien une romance mais c’est léger, je ne suis pas sûre que ça suffise à qualifier le livre de romance. Il y a aussi une partie déboire amoureux, mais c’est plus un récit de vie. L’accent est plus mis sur l’amitié avec sa meilleure amie.

      • Cyan 11 septembre 2017 18:08

        Merci pour les précisions 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *





twitter-icone google-icone hellocoton-icone SimPlement.pro