Vagabonds

Edition : auto-édition

FormatePub

Genre : Fantastique

253 pages

de Julien Valat

Synopsis

Sasha est un jeune homme pas comme les autres. Éperdument amoureux de son meilleur ami. Orphelin de père. Gravement malade depuis son plus jeune âge. Pourtant, même allongé dans un lit d’hôpital, Sasha ne se laisse jamais abattre. Ainsi, lorsqu’un mystérieux agent secret québécois lui explique qu’il possède un don exceptionnel et que sa maladie au cerveau n’en est pas une, sa vie va basculer.

De Montréal à New York en passant par Las Vegas, le récit nous emmène aux côtés de Sasha, dans une quête de vérité teintée de paranormal, qui lui en fera apprendre autant sur lui-même que sur le reste de l’humanité.

Où le trouver :

 

avis

Je remercie l'auteur pour l'envoi de ce livre et pour sa sympathie.  

L'histoire :

Difficile de vous faire un petit récap comme je fais souvent, du début de l'histoire car un peu tout est spoilant. Pour une fois on pourra dire que le synopsis de l'auteur n'en dit pas trop et je ne vais rien dire de plus.

J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire ! Il se passe plein de rebondissements, c'est à la fois fantastique avec des pouvoirs, mais aussi un univers de société secrète qui a une emprise mondiale style James Bond ou Black List. J'ai vraiment aimé les intrigues.

L'auteur étant "québecois de cœur", une grosse partie de l'histoire se situe à Montréal où il nous décrit quelques paysages urbains et les personnages rencontrés, forcément, ont un caractère plutôt canadien (il y a des tas de raisons pour lesquelles je dis ça comme ça, mais ça c'est à découvrir dans l'histoire) et utilisent des expressions de là-bas.

 

Les personnages :

Notre héros Sasha est homosexuel et par rapport à d'autres livres, l'auteur a réussi à m'accompagner dans ces sentiments qui me sont étrangers. Pour moi, il a su retranscrire ce qui de l'ordre du véritable sentiment, qui est universel, par rapport à certains livres qui se basent beaucoup plus sur ce qui est physique et où j'ai déjà pu me sentir à côté de ce qui se passait, parce que je ne me sentais tout simplement pas concernée.

Aussi, ce personnage de Sasha, je l'ai trouvé vraiment bien fait. Pour une fois, ce qu'on critique souvent sur les blogs a été entendu. Il évolue tout au long de l'histoire et se pose les bonnes questions au bon moment. Il n'écoute pas aveuglément des inconnus et décide de voir ce qu'il se passe avant d'agir bêtement. Il a une personnalité très travaillée. Il ne juge pas les gens comme ça et sait se montrer compréhensif et donner leur chance aux gens. Il n'est pas du tout binaire et borné, et ça fait du bien.

 

L'écriture/ La lecture :

J'ai accroché à ce roman et j'ai eu du mal à m'arrêter à la fin de chaque session lecture.

 

 Ma conclusion

Je n'ai qu'une question finalement. Est-ce que c'est bien un tome 1 ? Ce n'est pas vraiment précisé mais ça invite à une suite. Pour ma part, je n'ai pas trouvé le final assez "cliffangant" pour moi, l'auteur étant peut-être prudent sur son premier roman (il faut déjà que l'histoire plaise avant de penser à une suite, j'imagine). 

Un univers d'agents secrets et de pouvoirs psychiques, le tout dans une intrigue aux nombreux rebondissements, que demander de plus. J'ai beaucoup aimé cette histoire mais il me manque encore un petit quelque chose pour que ce soit un coup de cœur de l'espace. 

Un livre que je recommande !

 

Ma note :

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires pour “Vagabonds”

  1. Cyan 16 janvier 2017 16:02

    ça a l’air original 🙂
    Et c’est chouette d’avoir choisi le Canada plutôt que Londres (à croire qu’il n’y a qu’une ville en UK ^^) ou les USA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *





twitter-icone google-icone hellocoton-icone SimPlement.pro