Le royaume de mûla, tome 1 : La Porte de l’Occident

Edition : Librinova

Format : ePub

Genre : Fantasy

198 pages

de Daniel Delomez

Synopsis

« La politique hégémonique de Bhoga, cité puissante et redoutable, provoqua un mécontentement général chez les populations qu'elle avaient soumises. Cette situation instable dégénéra vite en conflits meurtriers. Fuyant la guerre et la désolation, des cohortes de malheureux se lancèrent alors sur les routes à la recherche d'une terre d'asile. Et c'est après une longue errance qu'elles vinrent s'échouer sous les murs de Bhoga, la cité responsable de tous leurs maux. Là, elles se virent offrir deux possibilités : se retirer définitivement le plus loin possible de la cité, ou reconstruire leur vie dans les parages de Bhoga en échange d'une soumission inconditionnelle. La raison l'emporta, et la seconde hypothèse fut retenue. Ainsi, au fil du temps, avec l'aide financière et matérielle de Bhoga, les exilés purent ériger un monde nouveau aux allures de gigantesque mégapole. Ce monde fut baptisé Samkassa. Au-delà de Samkassa, c'était le Pays en dehors, un paysage en lambeaux, où Bhoga envisageait l'exploitation des sols riches en minerais rares après en avoir expulsé leurs habitants. La famille de Mohey Ilkan et Târa, comme tant d'autres, fut ainsi contrainte de s'exiler vers Samkassa, sauf le père, resté au village avec ceux et celles qui s'obstinaient encore à s'accrocher au terroir. Le temps passant et ne le voyant pas revenir, Mohey Ilkan retourna au village pour le ramener chez les siens. Et c'est là que le père lui fit promettre de partir à la recherche du royaume perdu... »

 

avis

Je remercie Librinova pour cette lecture.

C'est une lecture que j'ai trouvé intéressante dans le fond mais pas tout à fait pour moi.

Il s'agit vraiment d'une histoire de goût, je pense que ça pourra intéresser des gens mais ce n'est pas ce que je recherchais dans cette lecture.

En fait, je pensais qu'il s'agissait d'une aventure de fantasy avec un royaume à découvrir, mais c'est une aventure dystopique dans un univers de l'armée, des rebelles organisés, etc. C'est très militaire et du coup, ça ne m'a pas beaucoup emballé.

Au début j'ai été étonné de l'écriture qui est assez détaché des personnages, il y a une distance qui se réduit parfois quand on en sait plus dessus mais ce n'est pas un style qui fait qu'on s'attache, ce qui fait que j'ai eu du mal à m'intéresser vraiment à l'histoire de Mohey Ilkan. C'est lui qui va partir en quête du royaume perdu dont on sait très peu de choses. Si au début ce personnage était assez sympathique, je ne sais pas pourquoi, au fil de l'histoire il devient un peu antipathique.

Pour moi la force a été dans certains personnages très intéressants.

C'est très curieux cette histoire de royaume, mais la fin ne m'a pas donné une impatience à poursuivre.

Je pense être passé à côté de cette lecture, juste parce que c'est un univers qui ne m'a pas parlé (militaires contre rebelles) avec une écriture qui ne m'a pas embarqué plus que ça, mais je retiens des personnages et un monde très bien travaillé (avec un passif historique très complet).

 

Ma note :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


twitter-icone
SimPlement.pro