La douce empoisonneuse

douceEmpoisonneuse3

Edition : France Loisirs (Piment)

Format : livre de poche

Genre : littérature finlandaise

de Arto Paasilinna

Synopsis

Une maisonnette rouge flanquée d'un petit sauna en bois gris, non loin d'Helsinki. Linnea, la douce veuve du colonnel Ravaska, mène une existence paisible à soigner ses violettes et son chat. Pourtant chaque mois, le jour où elle touche sa pension, un trio maudit, conduit par son neveu, s'invite sous son toit pour la détrousser. Lorsque ses visiteurs ne se contentent plus de sa maigre retraite et exigent un testament à leur avantage, c'en est trop. Elle est résolue à en finir. Comprenez: à se suicider. Mais, surprise, concocter un poison mortel se révèle une activité beaucoup plus passionnante que tricoter. Et les noirs desseins de Linnea, par une suite précipitée d'événements cocasses, se retournent en sa faveur, tandis que ses ennemis...
Génie du comique de situation, Paasilinna récidive avec une vieille dame tranquille candidate au suicide. "Arsenic et vieilles dentelles" trempé dans l'aquavit, les rocambolesques aventures de la colonelle sont l'occasion de revisiter l'univers à la fois brut, drôle et loufoque du grand écrivain finlandais.

 

 

 

avis

 

L'histoire :

Linnea est une petite vieille qui vit dans sa petite maison en Finlande, mais malheureusement elle se fait racketter par son neveu. Par une succession de choses elle se retrouve à concocter du poison et par un hasard très hasardeux ses assaillants tombent comme des mouches. 

Un livre dont on pourrait dire que les situations sont rocambolesques et les choses très inattendues, c'est sûr ! Mais...et oui, pour moi il y aura un mais...après avoir lu des livres comme Le petit vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, La concession du téléphone ou dans un autre style De bons présages, j'ai trouvé ce livre moins "drôle" et je suis donc un peu déçue car j'en attendais beaucoup.

A travers ce livre j'ai pu un peu découvrir l'histoire de la Finlande que je ne connaissais pas du tout.

Pour chaque personnage rencontré on a un petit récapitulatif de son existence et c'est parfois un peu long je trouve.

 

La lecture/L'écriture :

L'écriture ne m'a pas beaucoup plu car on sent qu'entre le finlandais et le français il y a un monde et que la traduction ne permet pas d'avoir une lecture assez fluide à mon goût, j'ai trouvé que ça accroché un peu parfois. Ça reste un petit détail, parce qu'en comparaison avec 1Q84, ça se lit bien.

 

Ma conclusion :

Une histoire sympathique, mais moins rocambolesque que je le pensais et quelques longueurs tout de même. Je le recommande à tout ceux qui veulent lire un livre finlandais et à tout ceux qui place la barre du rire moins haute que moi.

 

Ma note :

pasmal

 

Challenge associé :

tourdumonde8ans

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 commentaires pour “La douce empoisonneuse”

  1. Cristy 5 janvier 2015 15:53

    Rien que pour la couverture je serais capable d’acheter ce livre ^_^

    • Madame_Love 5 janvier 2015 16:00

      Je crois que ce n’est que cette édition où il y a un chat.

      • Cristy 6 janvier 2015 14:30

        C’est pas grave si c’est juste cette édition, c’est France Loisirs qui publie la collection Piment, donc je vais zieuter la prochaine fois que j’irais pour voir si le trouve, même si tu as trouvé que le livre n’était pas si bien que ça ^_^

        • Madame_Love 7 janvier 2015 16:21

          Ce n’est que mon avis. J’aimerai bien savoir ce que tu en pense aussi^^

  2. La tête dans les livres 5 janvier 2015 17:02

    Je ne connaissais pas, mais vu ce que tu en dis, je ne suis pas sûre que ça me plairait! Je vais passer mon tour!

  3. Melliane 6 janvier 2015 07:17

    Ah dommage pour les longueurs. Je ne suis pas sure non plus que cela soit pour moi…

    • Madame_Love 7 janvier 2015 16:11

      C’est un style particulier, mais le livre n’est pas très gros.

  4. johanne 6 janvier 2015 12:54

    Malheureusement, je ne lirai pas ce roman, il ne me tente pas plus que ça.

    • Madame_Love 7 janvier 2015 16:20

      Je comprends tout à fait, c’est un vrai hasard que je l’ai lu. J’aurai dit pareil que toi sinon.

  5. The Velvet Librarian 6 janvier 2015 16:40

    Le synopsis m’a donné envie, puis ton avis me l’a enlevé. Pas pour moi cette fois

    • Madame_Love 7 janvier 2015 16:23

      Oh, désolé… J’ai eu un avis un peu trop tranché je crois, mais bon, il ne m’a pas emballé plus que ça.

  6. Gloewen 16 janvier 2015 00:07

    Arf, dommage! Le résumé était allèchant!
    Du coup, je vais aller voir ta chronique « la concession du téléphone »! 😉

    • Madame_Love 16 janvier 2015 01:57

      Oui, tu as bien raison, il est beaucoup mieux^^
      (enfin, d’après moi)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Votez pour moi à
La nuit des blogs
Merci les amis !


twitter-icone google-icone hellocoton-icone SimPlement.pro