Mémoires

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Edition : Perrin

FormatBroché

Genre : Biographie historique

de Erich von Manstein

Synopsis

Parus pour la première fois sous le titre Victoires perdues, les Mémoires du maréchal von Manstein comptent parmi les documents les plus percutants pour comprendre les opérations majeures de la Deuxième Guerre mondiale. C'est que, véritable pompier du Führer, Manstein est partout entre 1940 et 1944 : en Pologne, en France et, bien sûr, en Union soviétique. Il relate les querelles stratégiques, la mise au pas du haut commandement par Hitler, le quotidien des soldats et ses propres faits de gloire (surtout le terrible plan d'invasion de la France ou la prise de Sébastopol). Manstein, en rédigeant ses mémoires après guerre, cherche néanmoins à dédouaner la Wehrmacht des crimes perpétrés sous le nazisme, notamment à l'Est. " En refusant d'emprunter, de temps en temps, la tunique du philosophe, il se garde de porter un regard rétrospectif sur la portée morale de son action et sur les crimes du régime hitlérien ", résume Pierre Servent dans sa présentation. Reste que " Manstein est un stratège hors pair, cumulant des qualités que l'on retrouve rarement chez le même homme : la capacité à conceptualiser un grand nombre de combinaisons et la force de caractère pour en engager une seule avec résolution ".

 

 

avis

 

 

J'ai lu ce livre dans le cadre de la Masse Critique de Babelio. Je remercie chaleureusement Babelio et les éditions Perrin.

 

Pourquoi ce livre ?

J'ai choisi ce livre dans la sélection de la Masse Critique car je suis la série en bande-dessiné L'armée de l'ombre d'Olivier Speltens qui parle des soldats allemands. J'ai aussi pas mal visité de lieux historiques en France et je me suis dit que ça pouvait être intéressant de connaître un peu l'esprit d'un haut gradé du camp adverse de cette époque. 

 

Le récit :

Von Manstein ne nous raconte pas sa vie, mais uniquement ce qu'il a vécu pendant la seconde guerre mondiale. De sa prise de commandement sur le front de Pologne, en passant par la France et le front de l'Est, jusqu'à son remerciement de ses fonctions. Il décrit les différentes stratégies mises en œuvre sur les fronts et analyse ce qu'il en pense que ce soit aussi bien du côté ennemi que du côté allemand. Il décrit ses relations avec ses collègues et notamment avec Hitler, avec qui le courant ne passera pas si bien que ça.

"Par ailleurs, excusez-moi d'employer une expression anglaise. Devant l'interprétation à laquelle vous vous livrez, je me bornerai à répondre que moi, je suis un gentleman." Manstein à Hitler

 

Ce que j'en pense :

Ce livre, ce n'est pas que l'histoire d'un homme c'est l'Histoire. Son expérience est très enrichissante, c'est un vrai homme de terrain qui mérite pleinement ses galons. Le seul reproche que je pourrais lui faire c'est peut-être de trop détailler les stratégies militaires (ce qui n'est pas ma tasse de thé), mais heureusement il y a des cartes au début du livre fournies par l'éditeur qui aident pas mal à se représenter les choses.

On ressent à travers ce récit que face à un homme comme lui la guerre est perdue d'avance. Et pourtant, ce n'est pas le IIIème Reich qui sort "victorieux" de cette guerre. Car c'est sans compter Hitler qui se veut chef de tout et de tout le monde, alors qu'il n'en a pas toutes les capacités. Manstein essaiera à plusieurs reprises de l'aiguiller sur un autre chemin, mais sans succès et ça finira par mettre en froid les deux hommes. N'est pas stratège qui veut et ça coutera cher à l'armée allemande. Quand je pense au fait qu'au tout début de la guerre les militaires allemands voulaient pactiser avec la France et l'Angleterre et prévoyaient déjà de remplacer Hitler...

 

L'écriture :

Elle n'est pas vieillotte du tout et ça se lit plutôt bien, même si les descriptions stratégiques sont un peu longues. On a vraiment l'impression de vivre l'Histoire.

 

Ma conclusion

Un récit très riche et très intéressant qui nous raconte l'histoire d'un bien bel ennemi de guerre. Un autre penchant de la guerre qu'on relate beaucoup moins en France, car comme elle a été très vite occupé on relate beaucoup plus la vie civile que la bataille ça tourne le plus souvent autour des chambres à gaz, de la résistance et du débarquement. Ici il n'est question que de guerres entres armées. Certains historiens pensent que Manstein essaye de dédouaner la Wehrmacht qu'on accuse souvent des choses les plus terribles auprès des populations en rejetant le plus souvent la faute sur Hitler, ainsi ils conseillent de garder en tête que dans une biographie personnelle on raconte ce qu'on veut bien dire.

 

Ma note :

Même si ma lecture a été plutôt longue et que ce n'est que la vérité sans doute partielle d'un seul homme, ça reste l'Histoire, ma note ne pouvait donc pas être moindre.

super

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires pour “Mémoires”

  1. Cyan 13 juillet 2015 14:50

    ça a l’air intéressant 😉

  2. Cristy 14 juillet 2015 08:48

    Ce livre à l’air intéressant ! merci pour ta chronqiue 🙂

  3. Kerry Legres 14 juillet 2015 16:35

    J’ai arrêté de lire des livres historiques pour le moment car ça me prend trop de temps mais c’est intéressant !

    • Madame_Love 14 juillet 2015 17:12

      Oui, c’est vrai que ça prend du temps, c’est pour ça que je n’en lis jamais d’ailleurs lol. Cette Masse Critique était justement l’occasion de sortir de mes zones de confort et d’aller à la découverte de l’Histoire, la vraie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Votez pour moi à
La nuit des blogs
Merci les amis !


twitter-icone google-icone hellocoton-icone SimPlement.pro