Uglies, tome 1

uglies1

Edition : 12-21

FormatEpub

Genre : Dystopie

432 pages

de Scott Westerfeld

Synopsis

Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s'apprête à subir l'opération chirurgicale de passage pour quitter le monde des Uglies et intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis promis par les Autorités, Tally n'aura plus qu'une préoccupation, s'amuser... Mais la veille de son anniversaire, Tally se fait une nouvelle amie qui l'entraîne dans le monde des rebelles. Là-bas, elle découvre que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu'un secret d'État : une manipulation. Que va-t-elle choisir ? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection ?

 

 

avis

 

L'avant lecture :

J'ai acquis ce livre dans un moment de faiblesse (trois livres pour le prix de deux, que voulez-vous...). Je le connaissais un peu et le fait que ce soit une dystopie a beaucoup joué sur l'impulsion acheteuse. Je disais moi-même à l'époque (cf DMEMPQ#13) : 

"...les dystopies young adult de ces dernières années se ressemblent toutes. Je ne demande que quelque chose de bien écrit et d'entrainant."

Ma partenaire Cristy en disait même du bien, de l'excellent d'ailleurs. C'est pour cela que pour notre rendez-vous commun A l'abordage, elle me l'a sélectionné à lire.

Ni une ni deux et tambours battant, c'est comme ça que j'ai démarré ma lecture.

 

 

L'histoire :

Tally a rêvé tout sa vie (enfin, si on peut dire ça pour un adolescente) de devenir Pretties, c'est-à-dire belle. Forcément, dans ce monde bien huilé où à 16 ans on subit la transformation qui nous fera vivre heureux dans un quasi conte de fée, Tally va découvrir des choses et tout ne va pas se passer comme prévu.

Elle rencontre une amie qui va fuguer vers ce village clandestin où vivent au milieu de la nature des gens qui ne veulent pas faire parti du système. Ce sont des légendes urbaines et Tally qui y croit s'en y croire regarde son amie partir vers l'inconnue et peut-être le danger. C'est à partir de ce moment que tout va un peu dérailler.

Je ne souhaite pas en dire plus, à vous de voir si ce livre vous intéresse.

J'ai trouvé Tally lassante et très agaçante. Elle est jeune et ça se sent, elle prend souvent de mauvaises décisions et c'est énervant. Elle ne fait que subir l'action et ça rend le temps long.

L'histoire reste dans les clous d'une dystopie moderne classique avec : la façon de vivre cadrée, le changement de statut à 16 ans, les villes autarciques, la nature extérieure et l'héroïne qui va sauver le monde (enfin, pas dans le tome 1).

 

La lecture / L'écriture / et autres détails :

Comment dire... J'ai mis trois mois à lire ce livre. Je me suis tellement, mais tellement ennuyée que j'ai du couper ma lecture avec d'autres livres. De ce fait, mes souvenirs ne sont pas tout frais sur l'ensemble de l'œuvre.

J'ai trouvé l'écriture ennuyeuse au possible et en terme d'action il ne se passe pas grand chose.

J'ai vécu cette lecture en trois gros morceaux. D'abord, la première partie où je me suis ennuyée. Je n'ai pas trouvé l'histoire entraînante du tout. Trop de choses convenues qui s'enchaînées. Ensuite, j'ai repris ma lecture et là il se passait enfin quelques petites choses. Quelques rebondissements ont attirés mon attention sans pour autant me faire bondir. Puis, pour la dernière partie du livre, le retour de l'ennuie. Il se passait pourtant quelques évènements mais l'ensemble écriture-histoire a fini par me lasser définitivement.

 

Ma conclusion

Peut-être que j'ai lu trop de dystopie ou que j'ai passé l'âge, en ce qui concerne celles qui parlent d'adolescents américains. Je ne sais pas. J'ai trouvé cette histoire trop "déjà vu", du coup je me suis ennuyée. Je pense aussi que le style de l'auteur ne m'a pas emballé plus que ça.

J'attendais tellement plus de ce livre. Des sagas comme Divergente ou Delirium, qui ne m'ont pas plu, ont au moins le mérite de m'avoir fait apprécier le premier tome. C'est sensé être le tome d'accroche et ils n'ont pas réussi à me ferrer.

Ça pourrait peut-être plaire à des adolescents ou des personnes qui n'ont pas lu trop de dystopies jusque là. Pour ma part, ce n'en est pas une que je conseillerai (enfin, si on me demande). Pas assez dynamique et intrigante pour moi.

 

 

Ma note :

bof

 

 

L'après lecture :

Il n'y a qu'un mot : soulagée. Je suis soulagée de l'avoir fini, je n'aime pas voir des livres "ouverts" traîner. De plus la lecture ne m'a tellement pas convaincu que je me sens débarrassée d'un poids.

Je suis attristée mais pas dégoutée de ce genre puisque j'ai lu par la suite une autre dystopie qui n'est pas la plus originale mais qui a su tirer son épingle du jeu et qui allie une écriture qui me plait plus, ce que ce livre n'a pas su m'apporter.

 

Challenge associé :

challengeSaga2016

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires pour “Uglies, tome 1”

  1. Cyan 6 mars 2016 16:51

    C’est dommage que tu n’aies pas aimé 😉
    Perso le pitch ne m’attire pas et ton avis me confirme de passer mon tour 😉

    • Madame_Love 6 mars 2016 19:34

      Je comprends, et puis comme j’ai trouvé Legend beaucoup mieux, tu as raison^^

  2. Cristy Sevla 6 mars 2016 18:25

    Dommage que cela n’ai pas fonctionné. Je pense que j’ai apréçié car je ne lis pas tant de dystopie que ça, où alors je l’ai lu au bon moment, parfois il y a des moments où un livre un plus de chance de nous intéresser que d’autres ^_^

    • Madame_Love 6 mars 2016 19:36

      Oui, j’imagine 🙂
      Je ne sais pas non plus si Hunger Games me plairait autant maintenant, d’ailleurs je n’ai pas vu tous les films parce que ça ne me dis plus. J’ai abusé sur les dystopies lol^^

  3. Map 2 avril 2016 18:24

    J’ai lu ce livre il y a des années, mon dieu! Je l’avais presque oublié. C’est peut-être d’ailleurs la première dystopie que j’ai lue dans ma vie. J’en garde un souvenir confus, et mitigé, je me rappelle m’être dit que ce genre de livre n’était pas pour moi, car c’était trop ennuyant. Une chance que j’ai été détrompée plus tard par les Hunger Games, sinon, ma vie littéraire n’aurait pas été la même haha! Bref je suis du même avis que toi, mais il faut garder en tête que ce livre est (si je me souviens bien) plutôt vieux et que même si à l’époque ça a fait tabat, aujourd’hui c’est plus du tout original. Bon, à plus et merci encore pour la chronique!
    Map.

    • Madame_Love 3 avril 2016 13:16

      C’est vrai qu’il commence à dater ! Je n’avais pas vu les dates. Mais bon, ça m’empêchera pas de trouver l’histoire ennuyeuse lol^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *





twitter-icone google-icone hellocoton-icone SimPlement.pro