Astérix, tome 36 : Le papyrus de César

AsterixPapyrus

Edition :  Albert René

Format : BD

de Jean-Yves Ferri et Didier Conrad

Synopsis

Deux ans après le succès d’Astérix chez les Pictes, les personnages créés par René Goscinny et Albert Uderzo sont de retour dans un nouvel album écrit par Jean-Yves Ferri et dessiné par Didier Conrad. Tous les ingrédients de la potion magique Astérix sont au rendez-vous : l’Histoire de Rome et des Gaulois est revue et corrigée à coups de gags et de jeux de mots en pagaille ! Par Toutatis ! En octobre 2015, toute la Gaule sera occupée…

 

 

avis

 

L'histoire :

Le papyrus de César est un chapitre qui n'a pas été publié dans son livre et qui raconte comment il s'est cassé les dents sur le village d'irréductibles gaulois. C'est une information qui peut faire scandale à Rome, car là-bas, loin de la Gaule, on ne sait pas que Jules ne l'a pas conquise totalement.

La tradition veut que nos héros restent en Gaule un album sur deux. Ce sont les histoires hors frontières où l'on part pour une grande aventure qui me plaisent le plus dans Astérix, donc forcément, un peu déçue de ce côté là puisqu'ici nos amis ne partent pas très loin. J'ai trouvé que l'histoire manquait un peu de consistance, il ne se passe pas assez de choses à mon goût. J'ai trouvé aussi que la finalité de l'intrigue était un peu légère, je préfère quand ils partent pour sauver quelqu'un ou un village.

Ce que j'aime aussi dans les autres contrées c'est de découvrir les noms de personnages, lieux, etc, ici c'est (mal) compensé par les réseaux sociaux, je n'y ai pas trouvé mon compte, en tout cas.

D'un autre côté, on retrouve bien nos héros habituels avec le même plaisir. L'histoire est dans l'air du temps à la sauce gauloise. Obélix est toujours aussi attachant et Astérix toujours aussi sympathique.

 

Ma conclusion

J'aurais aimé plus de choses dans cette aventure mais j'ai quand même aimé retrouver l'univers gaulois que l'on connaît et qui n'a pas changé avec les nouveaux auteurs.

Agréable de se replonger dans l'univers, mais sans doute pas le meilleur.

 

Ma note :

bien

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires pour “Astérix, tome 36 : Le papyrus de César”

  1. Cristy Sevla 14 novembre 2015 12:43

    Triste journée, mais j’ai quand même publié un tag, je t’invite à y répondre toi aussi :
    http://leslecturesdecristy.blogspot.fr/2015/11/tag-la-decouverte-de-soi-meme-et-de-son.html
    Bisous

  2. VibrationLitteraire 14 novembre 2015 14:31

    J’ai aussi trouvé ce tome vraiment pas mal avec l’univers gaulois que l’on connait bien 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *





twitter-icone google-icone hellocoton-icone SimPlement.pro